13/01/2022 – 2min de lecture

Comment bien commencer une grosse journée de stress, de patients exigeants, de longues gardes, surtout après une courte nuit ? Nous avons demandé conseil à une diététicienne pour un petit-déjeuner qui vous donnera toute l’énergie nécessaire.

3

Qu’est-ce qu’on mange ?

Avant de prendre soin des autres, prenez soin de vous ! Ça passe par bien commencer sa journée avec un petit déjeuner complet, qui peut être plus fun que ce que l’on imagine, en voici trois exemples : 

-Une pâte à tartiner pas trop sucrée comme celle de Michel et Augustin, celle de Jean Hervé, ou encore la vôtre : faite maison ! C’est rapide et vous la faites à votre manière, donc à votre goût. Ajoutez à ça du pain de seigle, un fruit à croquer et c’est parfait.

-Un porridge ou un overnight oat, à base de flocons d’avoine, de lait de vache ou végétal, du granola aux noix et des morceaux de fruits frais : en ce moment, agrémentez votre porridge de kiwi, grenade, clémentine et de poire.

-Le fameux petit déjeuner salé : riche en protéines mais aussi en matière grasse et pauvre en sucre, il tient mieux au corps. Faites-vous par exemple des oeufs brouillés, un toast d’avocat et un fruit ou un légume !

Objectif : avoir un peu de tout pour être calé et ne pas avoir de coup de mou jusqu’au déjeuner. 

Un petit déjeuner rassasiant (et qui vous fait plaisir) vous permettra d’avoir une meilleure concentration jusqu’à midi, d’éviter les carences dues au stress en vous apportant vitamines et minéraux, et ainsi de réduire la fatigue ! Bon, ça ne vaut pas une bonne nuit de repos, mais c’est déjà un très bon début. 

Qu’est-ce qu’on boit ?

Après une nuit de sommeil (qu’elle soit longue ou courte) se réhydrater est important, que l’on prenne un petit déjeuner ou pas : on perd beaucoup d’eau sans s’en rendre compte par la perspiration tout au long de la nuit. Si vous y arrivez (ce n’est pas le cas de tout le monde), un grand verre d’eau au réveil c’est le top ! On s’y habitue vite et ça devient indispensable. 

Ensuite, un thé, une infusion, un jus, un café, ou même un bol de lait, c’est selon vos préférences.

Si le jus de fruits est votre indispensable au réveil, je vous conseille de le faire vous même pour réellement profiter des vitamines du fruit. Rien ne vaut une orange pressée minute ! Si vous optez pour un jus de grande surface, je conseille les « pur jus », puisque ce terme assure que l’industriel n’a pas ajouté de sucre à la formule. 

Je n’ai pas faim, dois-je me forcer ?

Si vous n’avez pas faim au réveil : ne vous forcez pas ! Aucun repas n’est obligatoire, il est plus important de suivre votre rythme. Votre corps sait s’exprimer quand il a besoin d’énergie. Alors dans ce cas, vous pouvez emmener un en-cas pour 9 ou 10h en cas de faim imminente. En voici 3 exemples à glisser dans votre blouse :

– Quelques amandes et deux carrés de chocolat 70%

– Une compote et des noisettes

– Un fruit à croquer rapidement entre deux patients 

Sophie FRANCOULON

Diététicienne à Issy-les-Moulineaux

Sophie est une super diététicienne exerçant en région Parisienne à Issy-les-Moulineaux (92), spécialisée en microbiote intestinal, micro nutrition et phytothérapie.

Vraie gourmande dans la vie de tous les jours, elle est contre la privation et les régimes !

D’autres idées ? Des questions ? On vous attend en commentaire !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This